Planche 24

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

6 commentaires

JiF a dit :

Je suis impressionné. Evidemment, la contrainte t'a obligé à prendre des raccourcis et à focaliser sur un propos assez “simple”… Mais on entrevoit constamment des lignes de fuite, l'incursion d'émotions dignes des meilleurs road-movies.

26 janv. 2008

Grigou a dit :

Oui, je suis aussi un peu déçu à ce niveau-la. Il y a beaucoup à dire sur le sujet, et moi-même, j'avais beaucoup à dire la dessus, mais avec le problème du temps, c'est difficile de se faire une vraie réflexion complète et structurée pendant l'exercice. C'est dommage, parce que ça méritait d'être un peu plus poussé, et surtout, si j'avais pas perdu tant de temps au début, j'aurais certainement pu affiner un peu plus l'histoire.

Merci, en tous cas !

27 janv. 2008

JiF a dit :

C'est le propre des 24 heures d'obliger à la précipitation. Mais ça peut être l'occasion de jeter les grandes lignes d'un projet plus abouti, plus maitrisé. C'est une manière de vaincre la page blanche.

Je trouve en tous cas que tu as très bien rempli le “contrat”.

27 janv. 2008

Un visiteur (selina) a dit :

aime bieng! et les emotions par les couleurs. tu pourras toujours retravailler l'histoire un jour? c'est très interessant comme sujet

29 janv. 2008

Grigou a dit :

Merci.

Pourquoi pas la retravailler plus tard, oui. Je pense que le sujet mérite d'être un peu mieux abordé, et puis j'aimerais bien qu'il n'y ait pas ces cases “baclées” qui font un peu tache. Bon, cette année, je ne sais pas si j'aurais le temps de me repencher dessus, mais qui sait, à un moment, ça me fera peut-être du bien de me changer les idées avec ça…

31 janv. 2008

Un visiteur a dit :

Agréable à parcourir :).

9 avril 2008

Poster un commentaire :